Recherche

Les femmes et la transmission d'entreprises familiales

17 février 2017
Des recherches récentes de la Chaire montrent que le conjoint du dirigeant occupe un rôle unique dans l'entreprise familiale : trésorier des valeurs familiales, facilitateur des communications familiales, extra-familiales et de successions réussies.

Comment préparer la relève entrepreneuriale pour favoriser la transmission des entreprises familiales et faire du successeur un véritable entrepreneur ? Comment créer les conditions favorables afin que les jeunes puissent souhaiter se projeter en tant qu’entrepreneurs ?

La recherche en entrepreneuriat montre l’importance de l’environnement familial. En effet, il n’est pas rare que l’on retrouve plusieurs entrepreneurs dans une même famille où l’esprit d’entreprendre se partage ouvertement : aimer initier des projets, travailler en groupe, prendre des décisions rapides et intuitives, apprendre en faisant, communiquer efficacement, faire preuve de dynamisme, prendre des initiatives, faire preuve d’autonomie, persévérer, avoir le sens des responsabilités et faire preuve d’optimisme.

Tous ces éléments définissent l’esprit d’entreprendre et se partagent au sein du cercle familial, qui constitue un contexte social particulièrement bénéfique à son développement. Ce contexte influe sur la décision de s’engager ou non vers un parcours entrepreneurial. Des parents aux enfants, par imitation et sur la base de l’observation, les comportements entrepreneuriaux sont reproduits par les jeunes et finissent par devenir de véritables préférences individuelles susceptibles de se concrétiser dans une création d’entreprise ou la reprise de l’entreprise familiale.

Du conjoint « invisible » au conjoint « partenaire de business » impliqué dans l’entreprise, le rôle du conjoint du dirigeant est très important dans ce cadre, comme le montre une étude récente conduite par la Chaire, avec la Chaire Familles en entreprises de l’ICHEC, à Bruxelles. En France, les femmes représentent un tiers des indépendants et dirigeants salariés d’entreprise. Cette proportion tombe à seulement 17 % lorsque l’on s’intéresse aux dirigeants de salariés hors SARL. Les hommes sont donc plus nombreux à la tête des entreprises Françaises et les conjoints de dirigeants sont majoritairement des femmes.

Les résultats de l’étude conduite en France, en Belgique et au Luxembourg par les deux Chaires révèlent que les épouses des dirigeants d’entreprises familiales jouent un rôle central dans l’éducation des enfants et particulièrement dans la transmission de l’esprit d’entreprendre.

Souvent plus présente auprès des enfants, l’épouse du dirigeant est la personne par laquelle transitent les informations relatives à l’entreprise, celle qui explique le métier de leur père à leurs enfants, ses responsabilités, son quotidien au travail. Elle contribue à façonner l’image de l’entrepreneur, préparant ainsi progressivement la prise de décision des enfants de poursuivre ou non l’aventure entrepreneuriale.

« Qu’est-ce qu’on leur a transmis ? Le goût de la compétition, ça c’est sûr, ils l’ont. L’indépendance et la persévérance […] leur donner le goût du commerce, de la compétitivité, de l’anticipation, de la passion surtout, parce que si on n’est pas passionné ça sert à rien de bosser, ça c’est important, surtout qu’on la transmette à nos enfants »

La transmission n’est donc pas simplement un processus qui se déroule entre le « cédant » et le « successeur » mais intègre d’autres acteurs, dont notamment le conjoint.

Très attentives à laisser le choix à leurs enfants, les femmes conjoints d’entrepreneurs encouragent leurs enfants à révéler leurs propres talents, à explorer de nouvelles voies, à faire des études dans le domaine qui leur tient à cœur.

Néanmoins, leur intervention et leur discours auprès des enfants n’est pas sans influencer ces derniers sur leur capacité à se projeter en tant qu’entrepreneur au sein de l’entreprise familiale… ou en dehors.

 

Pour plus d'information : Ouest France "Paroles d'expert. Le rôle des femmes dans la transmission des entreprises familiales"


Catégories
Excellence